Lune en Aspects


Lune Mercure

Conjonction :

Avec cette position les émotions sont souvent changeantes et l'humeur assez instable. Les natifs possèdent une grande curiosité, ils ont besoin de toujours être en train d'apprendre et de changer fréquemment de centre d'intérêt. De même, il leur faut bouger régulièrement pour être en relation et échanger le plus possible avec autrui.

Aspects harmoniques :

Les aspects harmoniques permettent de traduire l'imaginaire lunaire en idées plus rationnelles et pratiques. Il y a donc de belles capacités inventives et conceptuelles. Sur un autre plan, il est possible de communiquer sur ses émotions ou avec émotion, d'où souvent de réelles facultés d'écriture et une belle sensibilité du langage. La lune représentant une masse, une foule, et Mercure : les marchands (du latin "mercanti") cette position est bien souvent un indice de dons commerciaux, notamment si cette activité implique des déplacements.

Aspects dissonants :

Ils intensifient l'instabilité de l'humeur évoquée dans la conjonction, avec toutefois une pointe de nervosité supplémentaire. Il peut y avoir de la susceptibilité et des "caprices" durant lesquels la personne "prend la mouche" comme le dit l'expression.



Lune Vénus

Conjonction :

La conjonction est souvent heureuse, surtout pour les femmes (deux planètes féminines). Elle dénote une douceur naturelle, un sens du beau et de la nuance ainsi qu'une nature accueillante et un sens inné de l'hospitalité. En fonction du reste du thème cela peut d'ailleurs déboucher sur des dons artistiques.

Aspects harmoniques :

Ces personnes ont "un bon goût naturel", ils savent s'entourer de belles choses et rendre leur cadre de vie à la fois accueillant, raffiné et confortable. Ils peuvent d'ailleurs utiliser leur sens du beau et de l'hospitalité dans leur activité professionnelle (hôtellerie, monde du luxe...). Leur sensibilité alliée à leur gentillesse naturelle leur permet également d'être à l'écoute de l'humain, avec subtilité et réelle compréhension.

Aspects dissonants :

Un excès de gentillesse et de spontanéité peut conduire ces natifs à faire preuve d'une certaine naïveté, notamment dans le domaine des relations, d'où un risque accru de déceptions et autres trahisons. La sensibilité peut devenir sensiblerie et fragilité, avec une tendance excessive à se réfugier dans un cadre sécurisant mais finalement un peu artificiel.



Lune Mars

Conjonction :

Cette conjonction n'est pas toujours facile à vivre (surtout pour une femme) car les énergies de ces deux planètes semblent de prime abord assez contradictoires. On trouve souvent une certaine susceptibilité, dont les natifs n'ont pas toujours conscience et qui peut déboucher sur des conflits (subis ou provoqués) avec l'entourage. L'enfance a pu être marquée par des disputes entre les parents. Bien soutenue, cette conjonction peut cependant donner la capacité à prendre la tête d'un groupe, d'une association ou d'un collectif et d'en orienter l'action.

Aspects harmoniques :

Mars en bon aspect à la Lune indique la capacité à diriger un groupe, à orienter et motiver son action. On peut donc être le leader d'une cause, notamment sociale, surtout si cela implique un combat ou une lutte. Il y a un fort besoin d'action au quotidien, il faut se dépenser (activités, sport). La personne éprouve le besoin d'être reconnue par l'action et pour son courage.

Aspects dissonants :

Ils intensifient les accès de colère et d’agressivité, subis ou provoqués dans la vie quotidienne (voir le reste du Thème pour en savoir plus). On dit ici que "Mars blesse la Lune". Les rapports avec l'entourage ne sont en général pas faciles, les personnes peuvent se séparer d'un milieu voire même se construire en opposition à celui-ci. La personne est souvent "à prendre avec des pincettes" comme le dit l'expression, ou bien se sont les personnes qu'elle fréquente qui le sont. Les réactions des uns et des autres peuvent être assez imprévisibles car l'action (Mars) ne passe pas par la case réflexion, elle jaillit du subconscient (Lune).



Lune Jupiter

Conjonction :

Un bel aspect (Jupiter en exaltation en Cancer), assez protecteur pour le natif, qui indique souvent une certaine reconnaissance de la part du milieu dans lequel il évolue (indice possible d'une notoriété publique). L'être est naturellement bienveillant à l'égard des autres, il sait les comprendre, les réconforter voire les enseigner et les guider. C'est un indice de facultés dans le domaine du bien-être, du soin ou de l'enseignement. On peut également trouver ici un amour des voyages et la possibilité de déplacer son foyer à l'étranger. De même ces natifs peuvent être amené à devenir les représentants reconnus d'un groupe ou d'un parti.

Aspects harmoniques :

Semblables à la conjonction. Complètement naturels et spontanés avec le trigone, les bénéfices de ces aspects réclament cependant quelques efforts préalables avec le sextile.

Aspects dissonants :

Avec Jupiter dissonant rappelez-vous ceci : les risques sont en premier lieu des risques d'excès. Ici avec la Lune, le risque peut être le besoin excessif de protection. Que l'on cherche avec excès sa propre protection, ou que l'on tende inconsciemment à surprotéger autrui (étouffer ses proches). De même, la Lune renvoie aussi à l'image de soi, il peut donc y avoir un besoin de reconnaissance si puissant (ou un manque de reconnaissance justement) qu'il fasse commettre au natif des actes excessifs. Enfin, la loi (Jupiter) peut s'opposer au foyer ou à la famille, on peut donc trouver des procès qui touchent la cellule familiale et dont l'issue n'est pas toujours favorable aux natifs (divorce, pensions alimentaire, séparations des biens...). Enfin, avec une moindre fréquence, ces aspects peuvent indiquer des déboires à l'étranger ou en rapport avec l'étranger.



Lune Saturne

Conjonction :

La conjonction de ces deux planètes aux valeurs si différentes est bien souvent vécue douloureusement par les natifs. Il faut se rappeler que la Lune est en exil dans le Capricorne, signe de Saturne, et inversement. L'enfance particulièrement, semble avoir été marquée par une carence affective ou matérielle (ou les deux) avec souvent une mère un peu froide, sévère ou bien malade ou éloignée. Parfois au contraire il s'agit d'une mère surprotectrice qui a en quelques sortes "étouffé" son enfant. Il faut bien comprendre que tout cela est relatif, il ne s'agit pas d'incriminer ou de culpabiliser qui que soit, mais plutôt de mettre en évidence une inadéquation originelle entre les besoins spécifiques d'un enfant (certains sont plus sensibles que d'autres) et les réponses apportées par les parents à ce moment là (Ils ne pouvaient faire qu'avec les moyens de leur propre Thème). Quoi qu'il en soit, il en résulte pour le natif à l'âge adulte une difficulté (des peurs, des réticences) à exprimer librement ses émotions, à parler de ses besoins, de son intimité... et de ce fait, souvent des problèmes dans la vie quotidienne : manque affectif reconduit, épreuves familiales, solitude plus ou moins acceptée (au moins intérieure), insatisfaction dans la vie familiale, on peut se sentir écrasé par les responsabilités quotidiennes...

Aspects harmoniques :

Ils indiquent une certaine prudence mais aussi une certaine lucidité dans les rapports affectifs. L'être ne s'engage pas sans avoir mûrement réfléchi, il lui faut du temps. L'humeur est stable. Certes ils manquent parfois de spontanéité (travail à réaliser sur le lâcher prise) mais ce sont en général des personnes qui ont un grand sens des responsabilités, ils sont sérieux et ils démontrent que l'on peut leur faire confiance. Saturne et la Lune partagent également un penchant pour le passé, les natifs peuvent donc être attirés par la collection d'objets anciens, ou l'achat de vieilles pierres

Aspects dissonants :

Ils insistent avant tout sur les aspects douloureux évoqués dans la conjonction : carence affective qui hélas a tendance à se répéter, peur de manquer, solitude (au moins intérieure) douloureusement ressentie, réticence à se livrer et à parler à autrui de ses besoins réels et émotions....Dans certains cas il peut y avoir des phases dépressives et des troubles alimentaires liés à ces positions planétaires : maigreur (auto-privation : "je ne mérite pas") ou au contraire surpoids (peur de manquer). Il convient d'insister sur la reconnaissance de peurs qui sous-tendent la psychologie du natif.



Lune Uranus

Conjonction :

Cette conjonction révèle une nature originale, imaginative et parfois, il faut bien l'avouer, un peu fantasque. Il y a un profond besoin d'indépendance et de liberté qui indique le refus, plus ou moins conscient, de rentrer dans la norme. La norme étant assimilé par le natif à de la banalité. Juste insupportable ! L'imagination lunaire s'associe à l'inventivité d'Uranus pour créer des choses souvent inattendues et potentiellement en avance sur leur temps. L'enfance a pu être marquée par une certaine instabilité, il y a pu avoir par exemple éclatement (Uranus) du foyer (Lune). Les émotions s'expriment de manière extrêmement spontanée : brusques affections pour quelque chose ou quelqu'un, "coups de foudre" (Uranus : l'électricité), mais sont également assez instables par nature.

Aspects harmoniques :

En plus des traits évoqués dans la conjonction, on peut trouver chez ces natifs la capacité à diffuser des idées à la masse, à un groupe, au plus grand nombre, souvent d'ailleurs en utilisant des moyens modernes de communication : internet, satellites, radio, réseaux sociaux... Ils peuvent également agir pour libérer un groupe ou militer avec succès pour une cause sociale ou progressiste. Ils peuvent aussi "électriser" une foule ou un public, notamment en jouant sur la corde émotionnelle. Les relations amicales sont importantes, quoi qu'assez changeantes.

Aspects dissonants :

Ces aspects insistent sur une humeur particulièrement instable : on ne sait jamais comment ces natifs vont se comporter. Ils ont par ailleurs tendances à s'opposer de manière répétée, et souvent radicale, à des milieux socio-professionnels, des cercles amicaux ou des intérêts collectifs. D'où des ruptures brutales et des changements de vies qui ressemblent à des cassures (à l'image du sigle du Verseau, signe d'Uranus : en dents de scie). C'est un peu comme si l'idée même de la stabilité fasse peur à ces natifs et provoque chez eux la montée d'une certaine nervosité : "s'arrêter c'est mourir". Comme souvent, il s'agit ici de mettre en évidence la nécessité de trouver un juste équilibre entre besoin de stabilité et besoin de mouvement : la marche n'est-elle pas, pour nous autres êtres humains, un "déséquilibre" contrôlé ?



Lune Neptune

Conjonction :

Cette conjonction révèle chez les natifs une immense sensibilité psychique. Ces personnes sont extrêmement perméables à leur environnement, ils captent énormément de choses, ils absorbent, comme des éponges, les fluctuations énergétiques, les états d'esprits, les mouvements des âmes autour d'eux. Ils sont particulièrement sensibles à la souffrance d'autrui qu'ils ressentent comme étant la leur, que celle-ci soit physique, psychologique ou spirituelle. Ils possèdent beaucoup d'empathie ainsi qu'une force de compassion qui peut les pousser à se dévouer pour les autres au travers d'un idéal, d'une philosophie, d'une foi ou d'une religion... parfois d'ailleurs jusqu'au sacrifice de leur propre personne et intérêts. Cette position planétaire indique aussi de réelles capacités intuitives voire médiumniques, mais le natif doit souvent apprendre au préalable à développer davantage d'ancrage et une meilleure discrimination entre ressenti objectif et projections (illusions) de sa part. La mère peut avoir été absente, éloignée ou souffrante.

Aspects harmoniques :

Leurs sens est très proche de celui de la conjonction, avec en plus une certaine distance entre soi et Neptune; cela donne donc aux natifs une plus grande objectivité et lucidité et permet de tirer le meilleur parti de la sensibilité Neptunienne. Avec cette position il y a plus facilement la possibilité d'aider autrui tout en évitant de se laisser engloutir par les eaux de Neptune : l'ancrage et la discrimination, bien qu'ils doivent toujours être surveillés, sont naturellement meilleurs que dans la conjonction. Des capacités thérapeutiques peuvent en découler.

Aspects dissonants :

Ces aspects mettent l'accent sur les risquent d'engloutissement et de perte de repère évoqués avec la conjonction. La personne peut être irrémédiablement attirée par la souffrance des autres et ainsi se perdre dans les profondeurs de la sienne, sans même en avoir conscience. Il y a une sensibilité exacerbée pour le merveilleux, le lointain, "l'ailleurs", l'absolu... Le désir de fusionner avec quelque chose de plus grand que soi, un idéal, une mystique, une foi, et cela emporte souvent le natif en dehors de la réalité. Réalité qu'il cherche d'ailleurs inconsciemment à fuir, car elle lui semble trop dure ou trop étriquée. Le risque ici est de perdre pied et d'auto-entretenir dans sa vie des illusions, des chimères et donc de s'exposer de manière chronique à des déceptions et autres "trahisons" (que le natif avait en fait suscitées). La mère peut avoir été absente, éloignée ou souffrante, il a fréquemment un sentiment d'abandon.



Lune Pluton

Conjonction :

C'est toujours une conjonction douloureuse et un point extrêmement sensible du Thème. Ici, l'âme (la Lune) est soumise à la peur (Pluton). Toute la notion de recherche de sécurité, de reconnaissance, de nourriture et d'affection évoquée par la Lune se défend de la venu du grand purificateur et transformateur qu'est Pluton... Imaginez notre petite Lune toute tremblante devant l'arrivée d'un trou noir béant ! Voilà, vous avez Lune-Pluton. Il y a ici la peur de perdre tout ce à quoi l'on tient et qui fait notre équilibre et sécurité intérieure. Des événements douloureux, des deuils, des pertes, des dépossessions notamment dans l'environnement proche ou durant l'enfance du natif, sont indiqués. L'âme est torturée, elle ressasse, elle s'intéresse aux profondeurs (psychologie, vie et mort, mystères, ésotérisme, sexualité, sciences occultes) à la recherche de solutions, de réponses. Il y a souvent une problématique avec la mère : mère anxieuse, dominatrice, ambivalente, disparue prématurément...

Il convient de "faire sortir les choses" afin de les purifier. Aptitudes psychologiques indéniables mais ne pouvant être exploitées réellement qu'après un travail personnel important d'apaisement. Profondeur émotionnelle et richesse intérieure peu commune.

Aspects harmoniques :

Cette position planétaire révèle d'importantes capacités de compréhension psychologique d'autrui. La sensibilité lunaire s'allie aux indéniables facultés d'investigations de Pluton. Il y a ici la possibilité d'aller au cœur des choses pour y apporter une vérité, une purification et une transformation. Indices de facultés thérapeutiques. Comme avec la conjonction, ces natifs possèdent une profondeur émotionnelle et une richesse intérieure peu commune.

Aspects dissonants :

Ils insistent sur la dimension douloureuse évoquée dans la conjonction. Des événements quelque peu "traumatiques" sont clairement indiqués dans le chemin de vie des natifs. Il y aura de "cruelles" pertes et dépossessions qui les obligeront à faire un travail intérieur et à se réinventer à plusieurs reprises dans leur vie. Ils ont également du mal à se détacher de certains deuils, réels ou symboliques, qu'ils ressassent en boucle en creusant un peu plus profond à chaque fois. Cela peut susciter des crises d'angoisse, des périodes d'anxiété, des passions aussi impossibles que douloureuses. Il y a souvent une problématique avec la mère : mère anxieuse, dominatrice, ambivalente, disparue prématurément. Dans certains cas, il y pu avoir des traumatismes sexuels, parfois durant l'enfance (Lune). La richesse intérieure de la conjonction et des aspects harmoniques est toujours là, mais le travail intérieur à réaliser pour la rejoindre est simplement un peu plus important.



Lune - Lune Noire

Conjonction :

Cette conjonction révèle souvent une problématique en lien avec la mère : mère présente et absente à la fois, mère malade, enfant abandonné incertitude concernant son origine, son histoire), mère disparue prématurément, mère ambivalente : aimante et rejetante par intermittence... A moins que ce ne soit le natif lui-même qui soit ambivalent dans sa relation avec sa mère, et par conséquent aussi dans sa relation avec les femmes. De même, à l'âge adulte, on peut trouver un refus, conscient ou inconscient, de la vie de couple ou du rôle de mère.


Aspects harmoniques :

Ils confèrent souvent une belle lucidité notamment dans la vie émotionnelle et affective. Les natifs peuvent d'ailleurs s'en servir pour eux-même (travail sur soi) mais aussi pour aider autrui à accéder à d'autres niveaux de conscience (psychologie, psychanalyse, astrologie...). Les relations avec la mère ne sont pas toujours simples (rivalités et tensions possibles) mais elles peuvent être plus facilement intégrées par le natif et finalement servir de tremplin et d'évolution personnelle.


Aspects dissonants :

Ils insistent sur les difficultés évoquées dans la conjonction. Pour un homme les relations avec les femmes sont très souvent chargées d'une certaine ambiguïté qui remonte à l'enfance : recherche de la femme mère, désir inconscient de punir ou d'être puni, attirance et rejet... Pour la femme, c'est la vie de couple ou le rôle d'épouse et de mère qui peut être rejeté avec force... tout en le désirant en même temps.